Si vous voulez m'épouser, vous devrez m'offrir de la morphine en canette

17 janvier 2009

Ce n'est qu'un aurevoir...

Je sais que je ne viens plus donner de nouvelles, mais écrire commence à me manquer.
Celà dit, j'ai décidé de changer de blog.
Pourquoi?

Simplement parce que ça, ça représente trop ma vie d'avant.

Parce que j'ai changée.
Je ne veux pas l'oublier, au contraire, mais je ne veux pas mélanger les choses.
Donc voilà, ceci est la fin de ce blog, et peut-être pourrais-je dire le début d'un nouveau...

Posté par Chlorophyle à 23:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]


24 novembre 2008

Je suis de retour pour vous jouer un mauvais tour.

La dernière fois que j'ai écrit ici, j'annonçais l'arrivée de l'été. Aujourd'hui, j'annonce l'arrivée de l'hiver. Pendant ces deux saisons, il s'est passé des choses. Beaucoup trop. Ma vie est devenue tellement compliquée. Je l'ai cherché, j'avoue. Premier gros changement : l'Homme de ma vie a changé. J'ai finalement connu les déboires amoureux des jeunes filles écervelées de mon âge. Les conneries, l'attente d'un téléphone, le stress de "comment vais-je m'habiller?", ce genre de trucs., vous devez connaître...
Je suis aussi déménagée. Évidemment. Le gène, je vous dit. J'ai une coloc. Chouette chouette. Un appart sur le Plateau. La classe, je sais. Il nous coûte beaucoup trop cher pour ce qu'il nous offre : des portes qui ne ferment pas, des fenêtres mal isolées, des poignées de robinet collées sur le mur, des comptoirs de nains et des armoires pour géants. Des voisins qui nous détestent et qui ne rêvent que d'une chose : nous voir passer l'hiver dans la rue... Malgré tout, on l'aime. Évidemment : c'est notre premier appart de filles. À nous deux. Il est bien situé, presque directement sur Mont Royal, près de parcs, de petits cafés et de petits restos. Sans compter toutes les boutiques.
Seul problème : on est trop pauvres pour en profiter. Eh oui, la vieille Française sénile a eu raison de moi : elle m'a foutue à la porte pour cause d'aggressivité et autres conneries du genre. Vous avez bien lu : moi, je suis trop aggressive. Tant pis. Dommage que je rush autant pour me trouver un autre emploi, qui m'offre assez d'heures. J'ai bien un emploi, vendeuse dans une boutique punk mainstream célèbre à Montréal. La classe quand même : je fantasmais sur les vendeuses et leur classe quand j'avais 15 ans. Aujourd'hui, les petites punkettes de 15 ans doivent fantasmer sur moi et ma classe. J'aime bien cette idée en tout cas.
Pour en revenir à l'Homme... Je ne m'étalerai pas, mais sachez qu'il y a un nouveau Il dans ma vie. L'Autre ne me parle plus et j'avoue, ça me fait tout drôle. Par drôle, je veux dire désagréable, et tous ses synonymes. J'ai juste un peu trop de difficulté à parler ainsi de mes sentiments. J'ai déconné, c'est ma faute, je sais. Mais quand même...
Côté école, ça va. Bah, vous savez, on voit bien les matières qui me plaisent. Ou pas. Je m'en sors, je vais quand même régulièrement à mes cours. J'aime ça.

Posté par Chlorophyle à 00:38 - Commentaires [1] - Permalien [#]

10 juin 2008

Look at the old punk, he doesn't have hair anymore


Découvrez Buzzcocks!

L'été est arrivé. Je pense pouvoir l'affirmer sans me tromper. Enfin. Quoique... C'est humide. Collant. Les odeurs corporelles nauséabondes sont bel et bien de retour. Pour quelques mois, je dois tenter d'éviter tout contact physique avec un inconnu dans le métro, c'est trop risqué. Cela dit, je crois que j'ai commencé à bronzer. Est-ce que je vais enfin éviter le look vampire anémique cet été?
Qui dit arrivée de l'été dit déménagement (mais oui, c'est connu!). Le premier juillet donc, fête nationale du déménagement, mon Kwiche et moi ne faisons pas exception : nous déménageons. Encore. Je crois que j'ai hérité du gène de l'instabilité immobilière de ma mère. L'an passé, j'étais excitée de partir de Sherbrooke et d'arriver à Montréal, toute seule avec mon mec-que-j-'-aime-plus-que-tout. Là, je le suis parce que notre futur appart est tout simplement génialissime. Que Cath, Ed, le Stade Olympique et moi serons presque voisins.

Posté par Chlorophyle à 16:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 mai 2008

Impossible, elle ne boit pas bière.

Moi

L'été est de retour, ou presque. Ça s'en vient du moins. Les terrasses sont pleines à craquer. Les street punk so rebelz sont de retour. Les hommes laissent apercevoir leur torse velu. Les mini-jupes font leur comeback. Montréal l'été, c'est le top. J'adore. Les odeurs (ne sont pas incluses les poubelles au soleil et les grosses truies qui suent...), l'allure des gens, la bonne humeur et surtout, leur générosité. Oui oui, quand il fait beau et chaud, les gens laissent plus de pourboire. C'est peut-être dû à mes jambes nues plutôt qu'au soleil celà dit... Ne cherchons pas, l'important est que je puisse m'offrir tout ce dont je désire.
L'école est presque finie. Finalement je recommence en septembre, intervention en délinquance. Je suis acceptée! J'ai presque hâte de commencer...
J'ai plein d'autres choses à dire, mais je conclus en disant : Radiohead le 6 août. Billets achetés.

Posté par Chlorophyle à 12:20 - Commentaires [1] - Permalien [#]

20 avril 2008

Lesbians on Ecstasy

Je reviens tout juste du show de Lesbians on Ecstasy. Avec ma Cath, et l'autre Cath, et son amie et son ami, soit un mec que j'avais pas vu depuis environ 2 ans. Je m'attendais pas à le revoir un jour pour être honnête. Donc pour en revenir au sujet principal, je connaissais de nom, mais sans plus. C'était de la bombe. De l'électro bien. Très bien même. Du moins à mon avis. J'étais en sueur, il faisait chaud, ou je me trémoussais trop, c'est à voir. J'ai dû acheter la présence de Cath (encore.. ^^). On était parties pour prendre une bière et revenir tôt, mais on nous a convaincues que ça serait une chouette soirée (j'avoue que j'étais déjà convaincue, depuis le temps que je dis que j'ai envie d'un show, de bouger, de me hurler, de me défouler, de m'amuser!).

En ce moment, j'ai faim. Ceci clôt cet article.

(Et je sais que cet article, avec des mots comprommeteurs, va attirer des gens tordus sur mon blog...)

Posté par Chlorophyle à 02:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]


08 avril 2008

Avec ma poitrine, je fais complexer mes amis

Spiky_Love_by_Emy_Suicide
Une vieille photo, mais il est chou avec le cactus

J'ai la tête lourde, le cuir chevelu sensible. Enfin, j'ai mes dreads. Cela dit, j'aurais apprécié avoir ce que j'avais demandé.. M'enfin...
Dimanche, l'Homme et moi avons signé un bail. Notre bail plus précisément. Ce n'est pas l'appart de nos rêves, mais on s'en rapproche. Quatre et demi. Une chambre fermée pour les invités et l'ordinateur. Des plafonds de 10 pieds. Une grande (quand même) cuisine. Se brosser les dents en même temps sera désormais possible. À 5 minutes du métro. Du stade olympique. Du biodôme. Du pire cinéma de l'île de Montréal. Et autres divertissements. Et surtout, à 5 minutes à pied du futur chez-soi de Cath. Et environ 15 de celui d'Ed. On va rocker, croyez-moi.
L'an prochain, je n'irai point à l'école. J'aurais dû m'en douter, il n'y a aucune place disponible au deuxième tour. Tant pis. J'en profiterai pour aller jouer à la touriste en France. Toute seule, comme une grande.

Posté par Chlorophyle à 14:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 mars 2008

Copuler ensemble, le cul dans la neige

Noel_Pouliche_Moi_et_Cath_069
Citron et moi

Je vous délaisse un peu, pardonnez-moi. Il neige, j'en ai marre. J'ai hâte qu'il fasse soleil, et chaud. Question que je puisse me balader en bikini, pour exposer mon tattoo à tout un chacun! Parlant de tattoo, je vais le finir bientôt, j'ai hâte (c'est mon côté masochiste...) Un nouveau petit piercing est à venir aussi, je n'en dis pas plus... Sinon, je crois avoir trouvé, enfin, ma voie. Je n'en dis pas plus non plus, tout le monde sait que j'ai tendance à changer de vocation tous mois... Edi et Kam viennent demain. Max vient lundi et mardi et mercredi <3. On va faire l'amour dans les ruelles qui sentent le pipi à 4h du mat'. Ma mère est supposée venir en fin de semaine prochaine. Et Julianne l'autre d'après. On ne s'ennuiera pas. J'espère. 

Donc voilà, vous savez que je suis toujours en vie. J'ai toujours internet, et je ne croule pas sous les dettes, malgré mes dépenses quasi journalières.

Moi_de_dos
En prime, vous avez droit à mon tattoo dorsal ainsi qu'à ma nouvelle mini-mini jupe <3 (Et mes bourlets, et mes jambes louches..)

Posté par Chlorophyle à 11:00 - Commentaires [5] - Permalien [#]

19 février 2008

Puis-je carresser votre pouliche?

Fin de semaine à Sherbrooke, parmis les miens. Max. Doum, Ed, un inconnu louche en manque d'amour. Edi, Kam. Ma mère. Ma soeur.
Max, pro de la danse du ventre. Ed qui me force à me dénuder, pour mieux admirer ma pouliche. Doum qui me force à user de mon charme auprès du barman pour avoir droit à des bières gratuites. L'inconnu qui veut changer le monde *hum hum*. Edi et Kam avec qui j'ai risqué ma vie pour un café, et les poils de rat dans mon nez, et les rats qui courrent partout.
Ça me manque parfois.

Mon chat est possédé. Il court partout, miaule depuis environ 3 heures, s'arrête de courrir, crache un peu, repart de plus belle. C'est très irritant, il m'empêche de dormir. Je lui lance des boitiers de jeu de Wii pour le calmer. Je crois que c'est pire. Si je lui donnes des gâteries, vous croyez qu'il va prendre ça comme une récompense, alors que j'essaie juste d'acheter son silence?

Posté par Chlorophyle à 10:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 février 2008

Il faut souffrir pour être belle

MA_pouliche

Après 1h30 de souffrance (na, c'est faux, la moitié du temps je souffrais pas), j'ai enfin ma pouliche (ou petit poney, pour vous qui êtes de l'autre côté de l'océan). Elle est sur mes côtes, pour les déficients visuels, et relativement grosse. C'est donc un gros poney. Je l'aime. Évidemment, il manque la couleur, mais mes côtes (et mon corps au complet) n'en pouvaient plus, on a donc dû abréger la séance.

Posté par Chlorophyle à 14:08 - Commentaires [3] - Permalien [#]

30 janvier 2008

3 heures 15 minutes

Dans 3 heures et 15 minutes, je vais être en train de me faire charcuter les côtes.
Une aiguille (ou des aiguilles) va s'amuser à rentrer et à sortir de ma peau.
Il faut soufrir pour être belle.

Posté par Chlorophyle à 09:20 - Commentaires [1] - Permalien [#]