10 juin 2008

Look at the old punk, he doesn't have hair anymore


Découvrez Buzzcocks!

L'été est arrivé. Je pense pouvoir l'affirmer sans me tromper. Enfin. Quoique... C'est humide. Collant. Les odeurs corporelles nauséabondes sont bel et bien de retour. Pour quelques mois, je dois tenter d'éviter tout contact physique avec un inconnu dans le métro, c'est trop risqué. Cela dit, je crois que j'ai commencé à bronzer. Est-ce que je vais enfin éviter le look vampire anémique cet été?
Qui dit arrivée de l'été dit déménagement (mais oui, c'est connu!). Le premier juillet donc, fête nationale du déménagement, mon Kwiche et moi ne faisons pas exception : nous déménageons. Encore. Je crois que j'ai hérité du gène de l'instabilité immobilière de ma mère. L'an passé, j'étais excitée de partir de Sherbrooke et d'arriver à Montréal, toute seule avec mon mec-que-j-'-aime-plus-que-tout. Là, je le suis parce que notre futur appart est tout simplement génialissime. Que Cath, Ed, le Stade Olympique et moi serons presque voisins.

Posté par Chlorophyle à 16:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Look at the old punk, he doesn't have hair anymore

Nouveau commentaire